photo maire juin ciré d'aunisChers concitoyens,

Au regard de la crise sanitaire exceptionnelle que nous traversons, et afin de protéger au mieux les personnes les plus fragiles, la Préfecture nous a demandé d’activer notre Plan d’Alerte et d’Urgence en mobilisant le registre nominatif recensant les personnes les plus âgées et les personnes en situation de handicap.

Afin de respecter les consignes de sécurité, il nous a été demandé de ne pas nous déplacer auprès de ces personnes mais de prendre dans un premier temps un contact téléphonique afin d’évaluer les éventuels besoins.

Pour se conformer aux nombreuses directives de l’état, de répondre aux demandes des services de la Région, du Département, de la Préfecture et autres entités dans cette période de crise sanitaire et de confinement durci où beaucoup d’initiatives sont en place, nous avons donc activé avec mes collègues Adjoints le recensement de nos administrés les plus « sensibles ».

Toutes ces personnes ont ainsi pu être contactées majoritairement par téléphone lorsque nous en possédions un ou par une visite au domicile (exceptionnelle) lorsqu’il n’y avait pas d’autres alternatives et/ou nous avons obtenu des informations par leur voisinage ou proches. Ce travail de longue haleine est aujourd’hui bouclé.

Le temps de compiler l’ensemble de ces informations sous forme d’une base qui sera réactualisée chaque Lundi et Jeudi, nous tenions à vous en faire part « à toutes fins utiles » ultérieures.

Le protocole de questionnement à l’attention de chaque personne contacté a été établi en fonction de ce qu’il se fait dans d’autres communes plus importantes que la nôtre et permet d’alimenter la discussion avec les interlocuteurs qui en ressentent parfois le besoin.

« Nous vous appelons dans le cadre du Plan d’alerte et d’urgence compte-tenu de la crise sanitaire exceptionnelle que nous traversons afin de protéger au mieux les personnes les plus fragiles, et souhaitons savoir:

-si vous êtes bien entouré ou isolé; (voisin, parents, amis…) possible de nous communiquer une personne « référente » qui s’occupe de vous (Tél., mail, adresse)

-communiquer le N° vert pour toutes questions non médicales sur le coronavirus: 0800 130 100 – Pour les questions médicales appeler leur médecin, sinon faire le 15.

-avez des besoins particuliers (courses, pharmacie, médecin…); 

-le degré d’urgence (tout de suite, demain, dans la semaine…); Si pas de besoin, comment s’arrangent-ils? 

-Redonner le num. de tél. de la mairie 05.46.55.33.70 et son adresse mail.

 Comme évoqué plus haut, nous nous efforcerons de garder le contact au moins 2 fois/semaine pour les personnes consentantes et réactualiserons les situations au coup par coup.

 

Si besoins il y a, je n’oublie pas que nombre de bénévoles se sont portés volontaires et qu’il conviendra dans ces cas précis d’indiquer en face de chaque demande qui est en mesure d’y répondre. (voir ci-après)

Une action conjointe avec le comité des fêtes de Ballon proposant une plateforme informatique est aujourd’hui possible, ce qui tendra à réduire encore le nombre de déplacements, donc de risques. 

VOIR LE TABLEAU

Dans cette optique et jusqu’ici manifestement, les besoins sont assez minimes et dans tous les cas pas immédiats, chacun ayant pris ses dispositions, étant aidé d’un voisin ou un proche, d’une structure ou autres organismes…La solidarité jouant pleinement depuis quasiment le début.

Par ailleurs, des aménagements ont également été mis en place parallèlement aux directives d’état et plus localement parlant concernant le marché et commerces non sédentaires ; l’activité du bar demandeur pour de la vente à emporter autorisé par la Préfecture, sachant que toutes les autres activités sont réglementées par décrets et branches professionnelles. Selon nos propres constats et ceux de la gendarmerie, tous respectent les règles établies. Il est du reste à constater beaucoup de redondances dans ce cadre et la grande difficulté à ne pas s’engouffrer dans toutes ces opérations au risque de ne plus être efficace ; c’est un constat également fait par les communes alentours et la CdC Aunis Sud.

De la même manière, l’ensemble des corporations de santés (Cabinet médical, infirmières, vétérinaire ainsi que les autres commerces de proximités autorisés à exercer, nous ont assurés pouvoir « gérer au mieux leur activité» jusqu’ici compte-tenu de la situation. Seul « bémol », le cabinet d’infirmières nous a signalé que des auxiliaires de vie sont sous équipées du fait des restrictions règlementaires appliquées par les pharmacies. Une information a déjà été rapportée dans ce sens aux autorités sachant que notre Département n’est pas en zone prioritaire.

Sachant de plus que le numéro de téléphone et l’adresse mail de la mairie sont connus de tous, nous répondons en conséquence à toutes les sollicitations dans la mesure du possible ou aiguillons les interlocuteurs en direction des structures ou entités concernées.

 

Concernant le personnel Mairie, notre secrétaire d’accueil Claudie est confinée à son domicile pour motif médical, notre secrétaire Helyette fidèle au poste travaille du lundi au jeudi.

La Mairie est quant à elle fermée depuis la semaine dernière au public mais peut exceptionnellement faire des copies d’attestations de déplacements sur demande, sachant que tout le monde peut la rédiger manuellement.

Le personnel des services techniques est à présent au complet, seul agent était à son domicile la semaine dernière à la demande de son médecin pour des soucis d’ordres respiratoires, et un autre agent revient d’un arrêt de travail préalable au dispositif. Chacun est parfaitement informé des règles sanitaires à respecter, public compris.

Notre collectivité n’est toujours pas en mesure d’être équipée de masques vous vous en doutez, pas plus que de gel hydroalcoolique impossible à obtenir quel que soit le fournisseur. Le plus efficace restant le lavage des mains au savon !

Je rappelle à toutes fins utiles là encore que le mot d’ordre est « confinement », pas « visites », sorties incessantes ou dédoublement des actions déjà très nombreuses; c’est la raison pour laquelle nous nous efforçons de mutualiser et de gérer les déplacements au strict nécessaire. La multiplication de ces actions en parallèle n’étant en conséquence pas ce qu’il convient de faire. En cas de besoin et/ou de proposition d’aide, merci de vous rapprocher de la plateforme du Comité des fêtes de Ballon à laquelle nous nous associons.

Soyez assurés Madame, Monsieur, que tout ce qu’il convenait de faire au regard des très nombreuses directives et informations nous parvenant, a été fait dès lors que nous étions concernés, pour preuves les nombreux retours que nous avons collectés lors de nos démarches téléphoniques ou physiques exceptionnelles.

Souhaitant avoir pu vous informer plus avant de nos démarches et de notre mobilisation, veuillez recevoir chers collègues mes salutations les plus sincères.

Jean-Michel Capdeville.

Administrateur

Leave a Comment